pourquoicourtier

N'oubliez jamais ...

... qu'en matière d'assurances comme dans tout autre domaine :

"En vertu des lois de l'économie, il n'est pas raisonnable
d'espérer recevoir des choses de valeur pour peu d'argent.

Si vous acceptez les offres les moins chères,
il convient alors de prévoir un montant plus élevé
de façon à couvrir le risque encouru.

Mais si vous faites cela, vous avez suffisamment d'argent
pour vous offrir une qualité supérieure". (J. USKIN)


pourquoicourtier

... et cette histoire juive new-yorkaise.

C'est l'histoire d'une dame qui entre chez un boucher cacher et demande : « C'est combien la viande hachée ?
Deux dollars quarante-neuf la livre.
Quoi ? Glapit-elle. Mais c'est hors de prix ! Chez M. Katz, en face, elle ne coûte qu'un dollar quatre-vingt-dix-neuf.
Eh bien, allez donc lui acheter ! lance le boucher.
Je ne peux pas, il n'en a plus.
Et le boucher de répondre : Mais moi aussi, quand je n'en ai plus, je la vends un dollar quatre-vingt-dix-neuf.»

(Journal d'une femme adultère, Curt LEVIANT)


Pour rire, bien sûr ! Car, comme l'on dit au cinéma, toute ressemblance avec certaines pratiques bien connues dans le petit monde de l'assurance ne pourrait être que fortuite.

Copyright ©2012 - Bureau d'Assurances Aubert s.a.