Mieux vaut prévenir que (ne pas) guérir
ou les bons conseils d'Athéna.

Vol de véhicule

La plupart des compagnies d’assurances précisent dans leur contrat des clauses telles que celles-ci (*) :
«En cas de vol, l’assuré doit nous fournir, à la première demande, les clefs et/ou la télécommande ainsi que le certificat de conformité et le certificat d’immatriculation du véhicule assuré.»
«En cas de vol complet du véhicule et à la première demande de la compagnie, lui envoyer : toutes les clés du véhicule et s’il y a lieu les commandes à distance.»
qui sont suivies par d’autres :
«Les indemnités d’assurance seront payables sur présentation des pièces justificatives.»
«Lorsque ces obligations ne sont pas respectées, nous réduisons ou supprimons, les indemnités que nous devons payer.»

Certes, un bon jugement d’un tribunal vous permettra, dans certains cas, d’obtenir satisfaction mais il est plus simple et plus sûr, en cas de perte d’une clé ou télécommande, de commander un nouveau jeu à votre concessionnaire.

Vol dans votre habitation

En cette matière, les compagnies sont aussi précises (*) :
«En cas d’absence, toutes les portes donnant sur l’extérieur du bâtiment désigné ou du bâtiment dans lequel vous séjournez temporairement doivent être fermées à clé ou au moyen d’un dispositif électronique.»
«En cas d’absence : ces portes doivent être fermées à clé.»
elles aussi suivies par :
«Ne sont pas garantis les vols et le vandalisme commis lorsque les mesures de prévention précitées n’ont pas été prises.»
«Nous attirons votre attention sur l’importance de ces obligations de prévention. Si leur inobservation a contribué à la survenance du sinistre nous refuserons notre intervention.»

Dès lors, la fermeture automatique de la porte en la claquant ne signifie pas qu’elle soit fermée à clé.
Les voleurs utilisent des radiographies médicales pour ouvrir proprement.
Fermez donc votre porte à l’aide de la clé et ... à double tour.



Assistance voyage

Ne perdez-jamais de vue que votre véhicule, sur la route et en stationnement à l’aéroport, n’est jamais couvert par le contrat temporaire (parfois inclus automatiquement dans le voyage) que vous a proposé votre voyagiste.
L’assisteur considère que votre voyage commence au moment de l’enrégistrement des bagages et se termine quand vous les récupérez.

Si vous voulez être tranquille, souscrivez un contrat chez votre courtier, temporaire ou annuel (souvent plus intéressant si vous partez plus de deux semaines à 3 ou 4 personnes), il couvrira aussi en plus de votre famille, votre ou vos véhicules.



Alors, mieux vaut prévenir que (ne pas) guérir !


(*) Pour ne pas alourdir ces conseils, nous n’avons, à chaque fois, cité que deux clauses au hasard. Elles sont toutes semblables sur le fond. Si vous en voulez le détail et les références exactes, écrivez-nous via le formulaire ci-dessous.

Copyright ©2012 - Bureau d'Assurances Aubert s.a.

Charte vie privée